Le boisé

Protéger

le boisé de Vaudreuil-sur-le-Lac

j'y crois!

« Ce boisé, c’est aussi un rempart contre le bruit, ça contribue à assainir l’air, ça permet aux gens d’aller marcher. Il y a vraiment une valeur pour toute la population de Vaudreuil-sur-le-Lac. »

- Marie-Agnès Huberlant, membre du Regroupement en faveur de la protection du boisé de Vaudreuil-sur-le-Lac. Tweet
URGENT

Entrez dans l'action

Joignez-vous au Regroupement en faveur de la protection du boisé de Vaudreuil-sur-le-Lac et abonnez-vous à notre infolettre.

2015

2021

Le Boisé de Vaudreuil-sur-le-Lac en danger​

Les citoyens de la petite Municipalité de Vaudreuil-sur-le-Lac (VSLL) se mobilisent depuis le début du mois de mai 2020 pour sauver leur boisé situé en bordure du boisé de Vaudreuil-Dorion où se trouve le lac Chérie (communément appelé la Carrière). Ce milieu forestier sensible de 19,4 hectares comporte de nombreux milieux humides et est le seul espace vert non développé de ce village.


Ce secteur s’est développé très rapidement au cours des dernières années. Une grande partie du boisé d’origine a été développée pour y accueillir des habitations. Le boisé résiduel, actuellement à l’état naturel, est menacé par un projet de développement immobilier.

La municipalité de VSLL n’est pas propriétaire du terrain. Plus de la moitié du boisé (11,3 ha) appartient à la firme Planimax DSF Inc. (propriété de M. Sylvain Farand), dont l’intention est d’y construire des habitations.

La municipalité est bien au fait de ce projet. Des études environnementales, en plus de confirmer la présence d’importants milieux humides, ont démontré la grande valeur écologique de ce milieu naturel très sensible, tant pour la faune que la flore. 

Pour en connaitre davantage sur les principales composantes environnementales de ce boisé, suivez ce lien.